Ce dimanche 11 juillet, les 4 chiots que Patricia, une famille d'accueil très expérimentée, venait de prendre en accueil, ne mangeaient plus, étaient faibles. Présentant les premiers signes cliniques de la parvovirose, les quatre petites poupettes de tout juste deux mois ont été amenées en urgence chez le veto de garde. Un test a confirmé qu'il s'agissait bien de la parvo.

Les quatre petites ont été hospitalisées immédiatement, mises sous perfusion et sonde nasale

Cette année l'épidémie de parvovirose fait des ravages, en particulier sur Grande Terre. Nous croisons les doigts pour que nos quatre petites princesses s'en sortent, tellement fragiles, avec un début de vie déjà si difficile ... Nous pensons aussi très fort à leur famille d'accueil Patricia pour qui c'est une épreuve, c'est si terrible de se sentir impuissant face à la maladie qui menace d'emporter ceux que l'on veut sauver.

Vous pouvez nous aider dans les soins apportés à ces bébés, car les hospitalisations pour parvovirose sont très coûteuses mais c'est leur seule chance. Voici un lien, merci pour elles !

Je fais un don